Les terribles confidences de Jack Wilshere

Après avoir connu le chômage et avoir frôlé la dépression, Jack Wilshere vivait des mois compliqués. Sa situation a changé car l'international anglais vient de signer au Danemark avec le club de l'Aarhus GF et la volonté de laisser toute la souffrance derrière lui.

Jack Wilshere à l'échauffement, époque West Ham
Jack Wilshere à l'échauffement, époque West Ham ©Maxppp

La nouvelle a eu de quoi surprendre ce dimanche soir, mais elle a sûrement dû égayer les plus nostalgiques. Le milieu de terrain anglais de 30 ans Jack Wilshere a retrouvé un club. Signant en faveur du club danois de l'Aarhus GF, septième (sur douze) du championnat local, celui qui a été formé à Arsenal et qui a joué pour Bolton, Bournemouth et West Ham va enfin évoluer hors d'Angleterre. Une expérience qui arrive au meilleur des moments pour lui. En effet, en début d'année, il s'était longuement exprimé sur sa situation personnelle. Malgré le fait qu'il maintienne une certaine hygiène de vie et qu'il dispose d'un joli CV, l'international anglais ne trouvait pas le moindre club.

La suite après cette publicité

Proche de la dépression et réfléchissant à l'idée de ranger les crampons, il avait livré son ressenti et s'était ouvert sur sa souffrance personnelle. Libre depuis le 1er juillet 2021 et n'ayant pas joué depuis le 17 mai dernier alors qu'il évoluait encore à Bournemouth, Jack Wilshere va pouvoir doucement revenir avec les Danois d'Aarhus. Celui qui compte 34 capes avec l'Angleterre n'a pas manqué d'exprimer sa joie au moment de sa signature : «je suis à un moment de ma carrière où je dois recommencer après une période difficile. Je suis très reconnaissant de l'opportunité qu'AGF m'a offerte et je ferai tout mon possible pour aider l'équipe à aller de l'avant. J'ai vraiment hâte de contribuer à l'équipe.» Consentant à de gros efforts financiers (il touchera un salaire de 5 000 livres sterling par semaine et n'est pas le joueur le mieux payé du club), il fait preuve d'une grosse motivation pour se relancer.

Sa fragilité l'a handicapé

Héritant du numéro 10, Jack Wilshere a le droit à un nouveau départ et comme il l'a expliqué dans le podcast Under The Surface, il est passé par tous les états pendant qu'il était sans club. Celui qui paye une réputation de joueur fragile. Manquant 224 matches sur blessures et 1 470 jours de compétition depuis le début de sa carrière, Jack Wilshere n'a pas été chanceux ni toujours précautionneux. Un comportement qu'il regrette : «je me souviens d'avoir eu des conversations avec les kinés lors de ma première année à Arsenal. Ils m'ont dit : "Regarde, tu joues beaucoup...". Et j'ai répondu : "Je voulais jouer". Je vivais un rêve. J'avais 19 ans et je jouais pour Arsenal. Nous nous battions pour la Premier League, la Ligue des champions... Personne n'allait me dire que j'avais besoin de repos. C'est l'un de mes plus grands regrets. J'aurais aimé avoir écouté un peu plus les kinésithérapeutes, pour en savoir plus sur mon corps.»

Cette situation difficile de Jack Wilshere a influé sur son quotidien et notamment avec sa famille. Il lui est d'ailleurs difficile de se livrer sur le football avec son fils, mais essaye tout de même de le faire : «j'ai un fils de 10 ans qui est fou de foot, il adore ça, et il regarde les infos sur Sky Sports News. Il comprend le foot, mais c'est très difficile de lui en parler. C'est difficile à expliquer. Il me demande toujours si j'ai déjà un club ou si quelqu'un m'aime, et je dis non. Je pense que c'est tout ce que je peux lui dire. Je dois être honnête avec lui.» Avec sa femme également, Jack Wilshere a voulu se montrer honnête et ne pas insister bêtement pour continuer le football : «je lui ai demandé de me faire savoir quand cela suffirait, que j'arrêterais de m'entraîner tout seul et que j'essayerais peut-être autre chose.» Vivant toujours avec le poids de ses blessures, Jack Wilshere a vu de nombreux clubs se refuser à lui pour sa fragilité.

Si le natif de Stevenage est conscient de son passé, il estime que cette réputation n'est plus d'actualité : «je pense qu'il y a une opinion préconçue sur moi, et c'est la réponse que j'ai reçue de certains clubs : "c'est un grand joueur, mais il va se blesser". Je n'ai pas eu de blessure depuis avant le confinement et la dernière n'était pas grave. J'ai continué à m'entraîner tous les jours. Quand j'étais à Bournemouth, j'étais disponible pour jouer chaque match. Donnez-moi une chance. Laissez-moi prouver que je suis en forme.» Cependant, le club danois d'Aarhus a décidé de miser sur le milieu de terrain anglais en lui offrant un contrat jusqu'à la fin de la saison avec une année en option. «Il est en bonne forme physique, mais manque manifestement de puissance physique. Mais ça viendra bientôt, et on a hâte de le voir sous le maillot blanc, quand il sera bien installé», a d'ailleurs expliqué Stig Inge Bjørnebye, le directeur du football d'Aarhus. Jack Wilshere a enfin une chance de montrer tout son talent. Reste à savoir si son corps le laissera en paix.

Plus d'infos

Commentaires