La Juventus Turin enfin de retour au premier plan ?

Quatrième de Serie A à six longueurs seulement du Napoli, et ce avant de se déplacer sur la pelouse de Villarreal, mardi soir, lors du huitième de finale aller de Ligue des Champions, la Juventus Turin retrouve de sa superbe ces dernières semaines. Portés par un mercato XXL et le retour en forme de certains de ses cadres, les Turinois se laissent même à rêver à une fin de saison plus que radieuse. Explications.

Dušan Vlahović déjà décisif sous le maillot de la Juventus.
Dušan Vlahović déjà décisif sous le maillot de la Juventus. ©Maxppp
La suite après cette publicité

«En ce moment, les mots ne servent à rien, on n'a que 15 points. Il faut prendre ses responsabilités, accepter la réalité. Nous sommes une équipe de milieu de tableau». Voici ce que déclarait Massimiliano Allegri, le coach des Bianconeri, au sortir de la défaite face à Sassuolo (1-2) le 30 octobre dernier lors de la 11ème journée de Serie A. Des mots forts symbolisant toutes les difficultés des Turinois en début de saison. Balbutiant dans le jeu, inefficace offensivement (14ème attaque du championnat après onze journées), fragile défensivement (huitième dans ce secteur après le revers face aux Neroverdi), la Vieille Dame s'est depuis offerte le droit de croire à une fin de saison plus que dégagée, et ce pour plusieurs raisons.

Tenus en échec contre le Torino (1-1), vendredi soir, les Turinois n'affichent, certes, pas encore toutes les garanties d'une équipe pouvant prétendre dominer les plus grands cadors de la scène européenne, mais une chose est sûre, la formation entraînée par Massimiliano Allegri a retrouvé une certaine solidité et redevient, aujourd'hui, cette écurie difficile à battre. Symbole de cette rigueur défensive retrouvée, l'actuelle quatrième défense de Serie A (23 buts encaissés) n'est tombée qu'à une seule reprise depuis le 30 novembre dernier (10 victoires, 5 nuls, une défaite) ! Loin d'être certaine de disputer la prochaine Ligue des Champions, la Vieille Dame, disposant d'un match de plus que ses concurrents directs, mais trois longueurs d'avance sur l'Atalanta Bergame, occupe en tout cas pour l'heure cette quatrième place synonyme d'accession à la future prestigieuse compétition européenne. Et du côté de Turin, l'optimisme est de mise.

Dusan Vlahovic, porte-drapeau d'une Juventus ambitieuse !

Auteur d'un mercato XXL cet hiver, les tifosi bianconeri peuvent ainsi se réjouir de l'arrivée de Denis Zakaria (25 ans) en provenance du Borussia Mönchengladbach, mais surtout de celle de Dusan Vlahovic (22 ans), arrivé de la Fiorentina. Convoité dans toute l'Europe, le Serbe, sous contrat jusqu'en juin 2026, a donc finalement décidé de poser ses valises à l'Allianz Stadium pour un transfert estimé à plus de 80 millions d'euros. Auteur d'un but et d'une passe décisive en quatre matches toutes compétitions confondues sous les couleurs turinoises, l'enfant de Belgrade est par ailleurs le deuxième meilleur buteur de Serie A avec 18 réalisations au compteur, soit une petite de moins que Ciro Immobile. Une arrivée retentissante d'un attaquant agile balle au pied et effrayant de réalisme devant le but adverse. De quoi nourrir un peu plus l'optimisme de la Juve, mais ce n'est pas tout.

D'ores et déjà renforcée d'un talent qui vient tout juste de fêter ses 22 ans, la Vieille Dame peut également espérer voir son effectif prendre en épaisseur dans les mois à venir. Et pour cause. L'été dernier, la Juventus a ainsi augmenté son capital de 400 millions d'euros, notamment pour combler les pertes liées au Covid-19. Un choix fort pour un club qui détient par ailleurs la propriété de son stade et peut donc largement s'attendre à une hausse de ses revenus dans un futur proche. Un contexte économique avantageux qui, là aussi, laisse un coup d'avance aux Turinois vis-à-vis de la concurrence. Mais comme toute situation qui tend à s'améliorer, c'est bien l'union des facteurs qui permet d'expliquer la tendance. Et dans cette optique, nul doute que le retour en forme de certains cadres de la Juve n’est pas étranger à cette nouvelle dynamique positive.

Une jeunesse dorée et des cadres retrouvés !

À ce titre, comment ne pas parler de Paulo Dybala (28 ans) ? En fin de contrat en juin prochain, la Joya est l'illustration parfaite d'une Juventus Turin retrouvée. Auteur de 7 buts et 5 passes décisives en 20 matches toutes compétitions confondues, l'attaquant argentin a surtout été décisif à 6 reprises lors de ses 8 dernières sorties (4 réalisations et 2 assists en prenant en compte la Coupe d'Italie et le championnat). Alors oui, l'incertitude autour de son avenir règne, mais l'excellent niveau de jeu actuel du gamin de Laguna Larga couplé à une place pour la prochaine Ligue des Champions et à un effectif de premier ordre pourrait tout simplement rebattre les cartes et ainsi pousser Dybala à poursuivre son aventure dans le Piémont. Sourire retrouvé, la Juve devra, certes, également préparer la suite concernant plusieurs de ses cadres qui arrivent en fin de carrière (Giorgio Chiellini, Leonardo Bonucci ou Juan Cuadrado), mais là encore, d'autres arguments laissent rêveur.

Portés par une jeunesse dorée, symbolisée avant tout par Dusan Vlahovic, les Bianconeri disposent également dans leur rang de plusieurs talents prêts à porter le club dans les années à venir. Ainsi, que ce soit Manuel Locatelli (24 ans), Federico Chiesa (24 ans), Kaio Jorge (20 ans), Weston McKennie (23 ans), Luca Pellegrini (22 ans) ou encore Matthijs de Ligt (22 ans), annoncé sur le départ, la Juve n'a clairement pas à rougir et peut préparer sereinement la suite en y ajoutant quelques éléments d'expérience. Un portrait général globalement prometteur et un présent qui semble donc déjà confirmer cette tendance. Bousculé en début de saison, la Juventus n'est en effet plus la même équipe et Villarreal, mardi soir (21h), s'avancera clairement dans la peau de l'outsider, qui plus en Ligue des Champions. Première de son groupe lors de la phase de poules, devant le champion en titre Chelsea notamment, la Juventus s'apprête aujourd'hui à défier le club espagnol dans une double confrontation qui pourrait définitivement faire basculer la saison des Piémontais dans une autre dimension. Une chose est sûre, avec un Dusan Vlahovic déjà bien adapté, un collectif globalement retrouvé et un match retour à domicile, tous les voyants semblent au vert pour les hommes de Massimiliano Allegri.

Créez votre compte Unibet dès aujourd'hui et profitez du bonus 200€ offerts avec le code FMUNI. Misez 200€ sur un premier but de Paulo Dybala pour tenter de remporter 1 480 € (cote à 7,40). (cotes soumises à variation)

Plus d'infos

Commentaires