OM - Clermont : les notes du match

Après un match solide au Vélodrome, le Clermont Foot s'est imposé contre l'Olympique de Marseille (2-0) et réalise une très belle opération au classement.

Dimitri Payet en action contre Clermont
Dimitri Payet en action contre Clermont ©Maxppp
La suite après cette publicité

Marseille tombe de haut. Ce dimanche, en clôture de la 25ème journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille s'est incliné face au Clermont Foot 63 (0-2) sur sa pelouse. Les choses ont d'emblée mal commencé pour les locaux. Assez rapidement, Bayo a profité d'une offrande de Zedadka, lui-même parfaitement lancé par Hountondji, pour climatiser le Vélodrome d'une belle frappe puissante croisée (0-1, 12e).

Globalement dominateurs mais de manière stérile, les hommes de Jorge Sampaoli, qui décidait de maintenir sa confiance à Milik, ne se sont que peu mis en évidence avant la pause. Seuls Ünder, écœuré par un retour salvateur de Zedadka (30e), et Payet, contrarié par une superbe envolée de Djoco (38e), ont mis à mal une défense auvergnate bien compacte. Au retour des vestiaires, les Marseillais ont peu à peu accentué leur domination autour de la surface adverse.

Djoco écœure l'OM

Mais ils se sont heurtés à un Djoco des grands soirs. Le portier clermontois, quand il n'était pas sauvé par Gastien sur un tir à bout portant de Guendouzi (67e), a repoussé, d'une belle horizontale, un tir de Rongier (56e), avant de s'imposer devant Ünder (57e), réalisant également une belle sortie sur un centre dangereux devant ses buts (74e).

Plier sans rompre, c'est ce qui a doucement mais sûrement conduit Allevinah à faire le break, en prenant le meilleur au duel aérien sur Gerson (84e), et à assurer la 3ème victoire en 4 journées des joueurs de Pascal Gastien, qui prennent leurs distances sur la zone rouge. L'addition aurait même pu être plus salée sans une ultime intervention de Lopez (90e). Après deux succès de rang en Ligue 1, l'OM chute dans son antre et n'a plus qu'un point d'avance sur Nice (3ème) et quatre sur Strasbourg (4ème) au classement.

L'homme du match : Gastien (7,5) : Johan Gastien a été impressionnant au Vélodrome, ce dimanche soir. S'il n'a pas été décisif sur les deux buts clermontois, le capitaine a été impressionnant devant sa défense en récupérant un total de six ballons, avant d'intercepter quatre tentatives de passes olympiennes. Pendant les 90 minutes, le milieu de terrain a été plus qu'actif et a également su casser les lignes pour trouver ses partenaires d'attaque (16e, 71e).

Marseille

  • Lopez (5) : le portier espagnol n'a pas eu grand-chose à faire ce dimanche soir, mais a laissé Clermont marquer sur deux des trois tirs cadrés. Sinon comme à son habitude il a joué haut et a été très bon dans son jeu au pied, ou lors de relance rapide à la main pour enclencher une contre attaque (41e) et il a évité à l'OM de prendre un 3-0 à domicile sur son arrêt en fin de match (89e).

  • Lirola (5,5) : le latéral droit olympien a réalisé un match correct, il a tenté de proposer offensivement comme avec son très beau travail sur le côté puis le dédoublement avec Payet avant de centrer en retrait pour Under, qui a vu sa frappe être contrée (29e) ou lors de sa propre frappe contrée (76e). Moins à l'aise dans les duels (2/6), il a été remplacé par Henrique (80e).

  • Saliba (5) : prêté par Arsenal à l'OM, le défenseur central a touché énormément de ballons (129), étant souvent l'une des rampes de lancement de son équipe même si ses partenaires n'ont pas souvent réussis à se démarquer. Défensivement, il a été très propre lorsqu'il a été sollicité, comme lorsqu'il a gêné Rashani avec son retour rapide (10e), ou quand il a bien suivi de la tête (11e).

  • Caleta-Car (4) : le central croate a réalisé une bonne performance face aux Clermontois puisque comme Saliba il a touché énormément de ballons (125) et était très propre dans ses transmissions, en sautant souvent des lignes avec ses longues passes (11/15). Il a été également très bons dans les duels, notamment dans les airs (3/3). Averti à la 75e minute.

  • Kolasinac (4) : l'ancien Gunners a mal démarré son match puisqu'il a délaissé son couloir sur l'ouverture du score, où il s'est fait lober puis n'a jamais pu revenir sur le centreur décisif Zedatka (13e). Offensivement il n'a pas beaucoup proposé non-plus, et a été trop court sur la passe en profondeur de Gerson (47e), même s'il a été plutôt propre dans ses transmissions (seulement 2 passes ratées). Remplacé par Dieng (62e), qui a proposé de la profondeur et de la vitesse dans le dos des défenseurs clermontois à son entrée.

  • Guendouzi (5,5) : le précieux milieu français n'a pas eu son influence habituelle sur le jeu des Phocéens même s'il a touché beaucoup de ballons. Bien cadré par les milieux clermontois, il n'a remporté que 7 de ses 17 duels, et perdu 14 ballons. Il a tenté quelques centres comme celui pour Milik (20e), ou celui qu'il a manqué après avoir attaqué l'espace dans la surface (43e). Il a tenté sa chance mais il a manqué sa frappe dans la surface après le corner de Payet (67e) ou sa frappe de loin (84e). Sa deuxième mi-temps a tout de même été plus intéressante que sa première.

  • Gerson (4) : match cruel pour le milieu brésilien puisqu'il est impliqué sur les deux buts encaissés alors qu'il a pourtant bien joué. Sur le premier but, comme son latéral gauche, il s'est fait avoir par cette passe lobée dans leurs dos (13e), sur le second, il a été battu par Allevinah sur corner. Il a sinon été assez présent dans le milieu marseillais, touchant de nombreux ballons (107) et étant très propre techniquement (95% de passes réussies). Il a tenté d'impulser des offensives comme lors de sa passe en profondeur pour Kolasinac, qui a été trop court cependant. Il a tenté sa chance avec sa frappe de loin qui a fini bien au-dessus des cages clermontoises. Remplacé par Luan Peres (89e).

  • Rongier (4) : l'ancien Nantais qui a retrouvé une place de titulaire, a été auteur d'un match plutôt correct. Souvent présent dans l'axe, il a été très précieux techniquement dans les phases de possessions stériles de son équipe en première période, avec des bons changements d'aile (19e, 20e). Auteur d'un bon changement de rythme puis d'une frappe qui a obligé Djoco à se déployer au sol pour l'une actions marseillaises les plus chaudes, il a même retenté sa chance avec sa reprise du droit qui ne passe pas loin du but (74e).

  • Payet (4,5) : le numéro 10 Phocéen a beaucoup tenté sans pour autant réussir à être décisif. Il n'a pas été très en réussite dans ses centres et longues passes, ou même dans ses décalages comme pour Under (28e). Il a essayé d'imputer un semblant de révolte avec des frappes, comme celle cadrée après une belle feinte qui a éliminé deux défenseurs clermontois (37e). Trop souvent sur le côté gauche avant les changements, le Français n'a pas semblé dans les meilleures dispositions ce dimanche soir.

  • Ünder (3,5) : moins en jambe qu'à son habitude, le joueur passé par Leicester n'a pas été en réussite, dans ses dribbles (0/2) ou même dans ses transmissions (76% de passes réussis et aucun bon centre). Également à la peine dans les duels (1 seul gagné), il a cependant été un peu meilleur en seconde période, proposant un une-deux avec Payet puis une frappe stoppée par Djoco (46e). Le Turc n'a tout de même pas passé une bonne soirée puisqu'il a perdu 19 ballons.

  • Milik (4) : le buteur polonais a vécu un match compliqué. Il a été bien cadré par les centraux de Clermont qui ne lui ont laissé que trois demies-occasions avec cette première tête pas cadrée (20e), sa tentative de talonnade après la frappe ratée de Gerson (42e) ou encore sa double frappe contrée (71e). L'ancien joueur de Naples a très rarement été servi par ses partenaires qui n'ont pas été en réussite dans leurs centres.

Clermont

  • Djoco (7) : un excellent arrêt sur la frappe de Payet (39e). Il a repoussé parfaitement un tir de Rongier, avant de s'interposer devant Under (57e). Il a terminé son match par une superbe sortie pour garder sa cage inviolée au Vélodrome.

  • N'Simba (4,5) : il a eu du mal à défendre devant les montées de Guendouzi et Under et a notamment perdu six ballons en première période. Après la pause, il a été un peu mieux dans son match, alors que le danger marseillais est clairement venu sur son côté gauche.

  • Seidu (6,5) : une bonne intervention devant Guendouzi (43e), puis devant Milik en fin de rencontre (70e) et trois dégagements importants en première période. Le défenseur central clermontois a été efficace durant toute la rencontre et très appliqué dans la relance.

  • Hountoundji (5,5) : un peu moins en vue que Seidu, Hountoundji a livré une copie très propre en étouffant l'attaque marseillaise, à l'instar de ce beau retour devant Under. Utile dans le jeu aérien, il a notamment réalisé quatre dégagements importants dans sa propre surface.

  • Zedadka (7) : un joli centre vers Bayo après une belle prise de balle en contre-attaque pour l'ouverture du score, avant une magnifique intervention devant Under (30e). Le latéral droit a réalisé un match complet en délivrant trois centres intéressants offensivement et a su faire les efforts défensifs pour contrer Payet et Gerson, très actifs sur son côté.

  • Magnin (5) : moins en vue que ses partenaires du milieu de terrain, il a tout de même parfaitement assumé son rôle en aidant notamment sa défense, avec quatre ballons récupérés et sept duels gagnés au total.

  • Gastien (7,5) : voir ci-dessus

  • Abdul Samed (6) : une bonne récupération devant Payet d'entrée (6e) et un apport précieux pour empêcher le milieu de terrain marseillais de progresser. Un total de huit duels gagnés cinq récupérations de balle dans les pieds olympiens. Remplacé par Khaoui en fin de rencontre (82e)

  • Rashani (5,5) : de bons efforts défensifs en début de rencontre et un apport collectif important (90,5% de passes réussies). L'ailier clermontois a été très actif sur son côté et a notamment aidé N'Simba sur son aile. Remplacé par Berthomier en fin de match (82e), qui a délivré une passe décisive sur un corner.

  • Bayo (7) : un superbe but marqué d'une belle reprise pour ouvrir le score sur son unique tir tenté. Malgré le fait qu'il ait touché seulement 20 ballons, l'attaquant guinéen a fait preuve d'une bonne efficacité pour inscrire son dixième but de la saison. Remplacé par Kyei (85e), qui n'a pas vraiment eu le temps de s'exprimer

  • Da Cunha (5) : efficace défensivement en début de match, il a eu ensuite plus de mal et a semblé frustré face au manque de possession des Clermontois (40 ballons touchés). Remplacé en fin de rencontre par Allevinah (69e), qui a réussi à faire le break en reprenant un corner de la tête en fin de rencontre.

Plus d'infos

Commentaires