Jordy Soladio, le meilleur buteur du Luxembourg a les crocs

Actuel meilleur buteur au Luxembourg, avec 15 réalisations en 17 matches, Jordy Soladio, libre en juin 2022, espère confirmer pour aller plus haut la saison prochaine.

Jordy Soladio sous le maillot du Victoria Rosport
Jordy Soladio sous le maillot du Victoria Rosport ©Maxppp

Profession buteur. Après 17 journées, Jordy Soladio (24 ans) est le meilleur artificier du championnat du Luxembourg avec 15 réalisations. Un magnifique come-back pour celui qui, il y a un an, était victime d'une rupture du ligament croisé du genou droit. «C’est le football. Là, je suis bien revenu après six mois de kiné et de soins, je me suis préparé pour cette saison, je me sens frais comme avant», nous a-t-il confié, fier d'avoir tenu bon dans cette dure épreuve. «Je n’ai pas lâché. Quand tu es déterminé, tu es prêt à tout. J’aurais pu craquer pendant ma blessure. Mais je suis resté concentré, j’ai continué à travailler et, aujourd’hui, ça paye.»

La suite après cette publicité

Mais, les défenses du Grand-Duché, «très physiques» dans un championnat «loin d'être facile», sont prévenues, le Belge, passé par Louvain, Malines, Dessel Sport et le Titus Pétange auparavant, ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. «Mes 14 buts (entretien réalisé avant sa 15e réalisation, nldr), c’est déjà du passé. Je dois avancer. Je dois continuer à marquer des buts, à faire des bons matches.» L'objectif est clair, décrocher le titre de meilleur buteur à l'issue de l'exercice et profiter de son statut d'agent libre en juin 2022 pour aller voir plus haut. Imprévisible, capable de marquer du droit comme du gauche, dans toutes les positions, il se verrait bien revenir au pays par la grande porte.

Très suivi en France

«Je me sens prêt pour la Jupiler Pro League. Je sais que je serai prêt pour», nous a-t-il indiqué, évoquant l'exemple Deniz Undav (25 ans), attaquant de l'Union Saint-Gilloise, actuel meilleur buteur du championnat belge avec 19 pions. «Personne ne connaissait Undav (il évoluait en 3e division allemande auparavant et a signé à Brighton pour la saison prochaine) et là, maintenant, il cartonne. C’est le football. Il faut donner la chance aux joueurs aussi, de temps en temps. Undav, c’est un super exemple. Ce qu’il fait à l’Union Saint-Gilloise, c’est incroyable.»

Si la Belgique est son option n° 1, il ne veut écarter aucune possibilité, alors que, selon nos informations, son nom a circulé dans certains clubs de Ligue 2 et National 1 en France cet hiver. Son profil est même suivi en Ligue 1 en Slovénie. «J’étais ouvert. Je n’aime pas dire non directement. J’ai eu des coups de fil, on a écouté avec mon représentant Andy Makanza. Il y avait la France aussi, c'est vrai, on a discuté avec les dirigeants des clubs. On a pesé le pour et le contre et j’ai décidé de rester focus sur la fin de la saison à Rosport. Il fallait faire un choix. Mais je laisse les portes ouvertes. Je suis ouvert à tout, même si je dois changer de pays», nous a-t-il expliqué, rêvant également de la sélection de République Démocratique du Congo. Avis aux amateurs.

Plus d'infos

Commentaires